jeudi 30 juillet 2015

merci, merci : nouvelle baisse du Livret A, le 1er août

"Le gouvernement a donc suivi les préconisations de la Banque de France : baisser le taux de rémunération du livret A. Celui-ci passera de 1% actuellement à 0,75% à partir du 1er août, son taux le plus bas depuis sa création en 1818 pour combler les déficits hérités des guerres napoléoniennes."  (...)
(...)" 
Cette baisse du taux du livret A entraînera mécaniquement celle des autres livrets d’épargne « réglementée » : livret développement durable (LDD) ou livret d’épargne populaire (LEP).
Plusieurs organisations syndicales, associations de locataires et pour le droit au logement ne partagent absolument pas cet optimisme. Vu le faible taux d’intérêt, ils craignent que l’épargne continue de se réorienter vers des placements plus lucratifs, comme l’assurance-vie. La baisse du taux menacerait ainsi « les capacités de financement du logement social et des besoins d’intérêt général (transports en commun, université, hôpitaux...). Elle ne profitera ni aux classes populaires qui y placent leurs économies et celles de leurs enfants, ni aux locataires HLM, qui n’ont jamais vu leur loyer baisser malgré la baisse quasi ininterrompue du taux du Livret A depuis 1981 », expliquent-elles dans un communiqué commun [1]."
 (...)  "En baissant le taux du livret A, gouvernement et banque de France n’encouragent donc pas les ménages à placer leur argent vers une épargne d’utilité sociale. Au contraire d’autres actifs, l’argent déposé sur ces livrets sert clairement à financer des investissements d’intérêt général, dont les objectifs sont fixés par la loi : la construction de logements sociaux, la politique de la ville, le financement de l’économie réelle et la rénovation thermique des bâtiments en ses temps de transition énergétique. Les deux tiers des encours de ces livrets sont gérés par la Caisse des dépôts et de consignation, sous contrôle du Parlement. En 2014, ils ont permis de construire plus de 122 000 logements à loyer régulé et d’en réhabiliter 274 000. "
Pour lire l'article dans son intégralité, cliquez ce lien  :  Baisse du livret A : l’épargne d’utilité sociale n’a toujours pas le vent en poupe

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les commentaires sont modérés, affichés sur le blog après vérification